Cuisine au Sri Lanka : une gastronomie variée

Pas de commentaires

Que manger au Sri Lanka ?

La cuisine au Sri Lanka nous a surpris et permis de découvrir de belles spécialités.

Avant de partir, nous avions peur de tomber malade et de manger du riz à tous les repas. Nous sommes assez étonnés car sur 10 jours de voyage, nous mangeons du riz seulement 3 fois. Et aucun de nous deux n’a été malade, alors que nous avons été dans un bon nombre de restaurants locaux.

Les Sri Lankais s’adaptent également  bien aux touristes en termes d’épices. Les plats servis sont doux, et les épices sont placées à part dans un petit pot, ce qui permet de doser comme on le souhaite.

En termes de boissons, l’eau en bouteille reste la norme. Assez peu d’alcool est servi, bouddhisme oblige. Seule la bière est répandue dans les villes les plus touristiques, il s’agit d’une bière locale blonde, la Lion.

Pour les amateurs de fruits frais, c’est le paradis car ils sont abondants au Sri Lanka. La papaye et l’ananas sont très rafraîchissants. Les petites bananes proposées ont beaucoup de goût, rien à voir avec les nôtres. Et le jus de coco frais directement dans sa noix est un délice : on en trouve partout sur les plages auprès de vendeurs ambulants.

Quelles sont les spécialités culinaires au Sri-Lanka?

Nous apprécions particulièrement certaines spécialités culinaires sri-lankaises :

  • Kottu roti :il s’agit d’un plat salé dans lequel on mélange des légumes, du poulet, et des morceaux de roti, petite crêpe faite de farine et de lait de coco. Le plat est délicieux ! On peut également prendre le roti seul, il n’est alors pas découpé et est garni avec différents ingrédients : fromage, légumes, poulet, crevettes etc.. Le kottu roti est le plat que nous avons préféré pendant notre voyage au Sri Lanka car il s’agit d’un plat complet et savoureux !

 

J’ai même trouvé la Recette du roti pour les amateurs.

  • Curd & Honey ou Kiri Pani : c’est le seul dessert sri lankais que j’ai apprécié. Fait à partir de lait de bufflone caillé, le Curd & Honey ressemble à nos fromages faisselle. Il s’agrémente la plupart du temps de miel. C’est très bon au petit déjeuner et peu sucré.

 

  • Rice & Curry : Plat traditionnel du Sri Lanka, il s’agit d’un mélange de différentes préparations dans une seule et même assiette. Le rice&curry peut être joliment présenté dans une feuille de bananier dans certains restaurants

 

  • Sambol : Il s’agit d’une préparation à base de noix de coco rapée et d’épices. La noix de coco permet d’adoucir le mélange, qui se mange très bien avec le Rice & Curry.

 

  • Parripu : Idéal pour les palais sensibles aux épices, le parripu est un mélange de lentilles corail, de lait de coco et de curry. On en trouve partout dans la cuisine sri lankaise. Les enfant adorent cette spécialité.

 

  • Hopper : Préparé pour le petit déjeuner, l’hopper est une crêpe de farine de riz dans laquelle on ajoute un oeuf et quelques épices. La crêpe est craquante sur le dessus et moelleuse au niveau de l’oeuf ce qui rend le plat très bon.

 

  • Homard : Dans le Sud du pays, les fruits de mer sont nombreux et on en trouve beaucoup à prix défiant toute concurrence.

Toutes les informations pratiques pour un voyage au Sri Lanka sont disponibles ici.

Barcelone
Previous post
Deux jours à Barcelone en février : une ville européenne où il fait bon vivre
Cuisine en Grèce
Next post
Cuisine en Grèce : entre mer et soleil
Back
SHARE

Cuisine au Sri Lanka : une gastronomie variée